GÉRER MON SPM

Soulager le syndrome prémenstruel

« Le corps féminin (j’entends par là des femmes biologiquement nées femmes), contrairement à celui des hommes biologiquement nés hommes, est, dès la puberté, caractérisé par des fluctuations constantes et qui ne cesseront jamais, évoluant des menstruations à la ménopause, et devant faire l'objet d'attentions particulières ; les hommes, eux, ne verront ces changements qu’au moment-clé de la puberté, suite à quoi, sauf problème, leur corps se stabilisera. Ces manifestations et leur gestion, toutes plus taboues les unes que les autres, suscitent ainsi le complet désintérêt des hommes - et par conséquent de la société - est une charge mentale et physiologique chez les femmes, qui, à force, normalisent cette totale injustice et acceptent le bâillon qu’on leur tend dès leurs premières règles. »

Extrait du livre de Judith Aquien, Trois Mois Sous Silence.

LE SPOTTING AVANT LES RÈGLES

La cause est multiple ! Pour te donner des pistes, tu peux évaluer ton hygiène de vie, notamment la gestion du stress, ton rapport à l'alimentation et les douleurs pendant les règles.
Solution possible : une cure de magnésium !

Image de Mohamed Nohassi

L'IRRITABILITÉ AVANT LES RÈGLES

Aucun doute que les règles approchent : un rien te fait grincer des dents ! Lorsque c'est comme ça, écarte-toi des situations pénibles. N'hésite pas à t'accorder des plaisirs et des envies que tu peux avoir, car y renoncer te rend encore plus fragile !
Solution possible : manger régulièrement un avocat !

Image de Raychan

LES DOULEURS AVANT
ET PENDANT LES RÈGLES

Avoir des crampes les deux premiers jours des règles est normal. Avoir mal l'est moins ! Et si t'as mal pendant plus de deux jours, il est temps d'aider ton corps en réajustant quelques habitudes... Je t'invite à lire mon article pour creuser quelques idées !
Solution possible : la tisane de feuilles de framboisier !

Image de NeONBRAND

SOPK ET ENDOMÉTRIOSE

Si t'as le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) ou de l'endométriose, je t'encourage à prendre contact avec des thérapeutes spécialisée dans le sujet. En effet, il y a des moyens de mieux vivre le syndrome ou la maladie.

Je rappelle que la prise de sang confirme un SOPK et qu'une IRM confirme une endométriose.


En attendant une liste plus officielle, vous pouvez me contacter pour des recommandations de thérapeutes !

Image de ian dooley
 
gérer le syndrome prémenstruel

En travaillant ensemble, on pourra trouver la ou les raisons de ton SPM et rétablir un équilibre qui te permettra de mieux vivre ton cycle !